Zen meditation (EN tempo)

Monastère bouddhiste Ryumon Ji

Dâna house

Administrateurs :

Week-end de couture du Kesa


avec Anette Seigyô Beck et Walter Eko Krepulat

Tous les sûtras (…), l’univers entier et la nature dans sa diversité, les montagnes, l’océan, les arbres et les fleurs, et même les pierres, expriment les mérites du kesa. (…) Mais en avoir un contact direct, le revêtir, l’étudier ou le coudre sont des occasions très rares.

Maître Eihei Dôgen, Japon XIIIème siècle. ( Shôbôgenzo, Kesa Kudoku)

Une des pratiques traditionnelles du bouddhisme zen sôtô est la couture du kesa, un vêtement identique à celui que portait le Bouddha Shâkyamuni il y a 2500 ans. Celui-ci avait rassemblé des pièces de tissu de provenances diverses, pour former une longue robe et se couvrir le corps. Cette tradition s’est transmise de maître à disciple à travers les âges dans un esprit de dépouillement et de foi profonde.

Le kesa existe dans une version plus petite, le rakusu : porté au quotidien, il rappelle au pratiquant son engagement sur la voie du zen. 

Lors des week-ends de couture, il est proposé à chacun d’apprendre les règles d’assemblage de ces vêtements, d’aller à la découverte d’une forme de travail paisible et concentrée et de développer des qualités de patience et de persévérance. Chaque point comme un grain de riz, l’ouvrage comme une rizière, et l’enseignement des moines et nonnes comme l’eau irriguant l’ensemble.

Le matériel nécessaire sera à votre disposition : tissu noir, aiguilles, fil, soie, etc.

Les responsables de la couture pendant ce week–end ont longuement étudié la couture du kesa. Ils ont reçu cet enseignement de moines et nonnes plus anciens qui les ont guidés afin qu’ils puissent aujourd’hui le transmettre à leur tour.

Davantage de renseignements sont disponibles dans les rubriques calendrier et infos pratiques.