Zen meditation (EN tempo)

Dâna house

Administrateurs :

Association Zen Internationale - AZI


Le monastère Ryumonji et les dojos qui lui sont affiliés sont membres de l'Association Zen Internationale ( AZI). L'AZI rassemble la plupart des lieux de pratique du zen sôtô en Europe et a été fondée par Maître Deshimaru. Olivier Reigen Wang-Genh, Abbé du Ryumonji en est l'un des vice-président.

 

Nouveau ! Une très belle brochure à télécharger :" Qu'est ce que le zen ? "

édition de l'Association Zen Internationale - www.zen-azi.org

Cliquez sur l'image pour télécharger.

 

Présentation

1. Quelques mots d'histoire...

Maître DeshimaruQuelques années après le lancement de sa mission, Maître Deshimaru créé l’Association Zen d’Europe (AZE) pour organiser la diffusion de son enseignement et relier tous ses disciples. Des personnes de partout viennent en effet pratiquer zazen auprès de lui et continuent la pratique une fois rentrés chez eux. Des dojos – lieux de pratique - sont ainsi créés un peu partout. Il faut organiser cette énergie, fédérer et rassembler tous ces disciples autour de l'enseignement de Maître Deshimaru.
C’est pour cette raison que l’Association Zen d’Europe voit le jour en 1970, structure  qui deviendra quelques années plus tard l’Association Zen Internationale (www.zen-azi.org) et  dont  Maître Deshimaru assure la première présidence.
Dès sa création, des personnalités de premier plan sont membres d’honneur : par exemple Maurice Béjard, Claude Lévi-Strauss, Kenneth White, André Malraux, Roger-Pol Droit, et bien d’autres encore, ce qui donne un retentissement encore plus grand à la diffusion des valeurs du bouddhisme zen en Europe.
 

2. Développement après la disparition du fondateur

 

A. L'AZI, un lieu de rencontres et d'échanges

conférence à La GendronnièreMalgré la disparition inattendue de Maître Deshimaru en 1982, la Sangha ( groupe des pratiquants), déjà organisée dans le cadre de l’AZI est à même de continuer la pratique de zazen. L'association devient le lieu de rencontre et d’échange de la majorité de ses disciples, désireux de continuer ensemble à approfondir la pratique.
Le choc de sa disparition passé, il faut en effet continuer, créer et s’adapter aux conditions sans cesse nouvelles, exactement comme le faisait Maître Deshimaru de son vivant.
Plusieurs petites Sangha se forment dans les années 80 et 90, de façon naturelle, autour des principaux disciples de Maître Deshimaru, mais, chose rare dans l’histoire du zen, ces proches disciples, devenus à leur tour enseignants, continuent à pratiquer ensemble. Dans le dojo, zazen tous ensembleEt c’est à travers l’AZI que se créent, se maintiennent ou se renouvellent des liens fructueux entre les différentes Sanghas. Les grandes orientations et les décisions  sont prises en commun après concertation des membres du Conseil Spirituel, lequel regroupe notamment les plus anciens disciples de Maître Deshimaru.

 

B. Publications

Immédiatement après la disparition de Maître Deshimaru et pendant les dix ans qui ont suivis, l’AZI s’est attachée à publier l’intégralité de son enseignement, à partir des notes prises par ses disciples lors d'enseignements oraux.

( Pour commander ces publications appelées « Intégrales », veuillez consulter le site de la Boutique Daruma : www.boutiquezen.com). Il y a actuellement 16 volumes disponibles.

 

L’AZI édite deux sortes de publications à l'attention de ses membres :
- D’une part le « Journal Sangha » consacrée à la vie de la sangha à travers le monde.

- D’autre part la « Revue Zen » consacrée spécifiquement à l’étude du Dharma et publiant des contributions d’anciens disciples de Maître Deshimaru, actuellement reconnus comme enseignants par l’école Sôtô.