Zen meditation (EN tempo)

Monastère bouddhiste Ryumon Ji

Dâna house

Administrateurs :

Activités actuelles


L'Association Zen Internationale aujourd'hui :

Le temple zen de la GendronnièreLe mode de fonctionnement collégial permet à tous d’œuvrer ensemble et dans la même direction. Actuellement l’AZI poursuit toutes les activités présentées précédemment.
Le temple de La Gendronnière n’est plus l’unique endroit où se déroule un camp d’été. Certains anciens disciples ont créé depuis quelques années leurs propres camps d’été ou leurs propres temples, signe du dynamisme de l'association. Mais La Gendronnière, en tant que « maison-mère » conserve sa saveur unique en permettant à tous de se ressourcer chaque année lors des camps d'été ou camps d'hiver.
De même que la moindre fleur est indispensable à la beauté du printemps, ainsi l’AZI est belle et forte de toutes les réalisations de ses membres.

 

a. Relations avec le Japon

Cette grande cohésion s’exprime dans les relations que l’AZI entretient avec la Sôtôshu Shumucho, qui est l’organe administratif de l’école Sôtô au Japon, ainsi qu’avec d’autres sanghas du zen Sôtô principalement en Europe mais aussi dans le monde.
Depuis quelques années, un nouvel essor a été donné aux liens qui existaient avec le Japon du temps de Maître Deshimaru. L’AZI prend toute sa place dans l’école du zen Sôtô et ouvre une nouvelle page de son histoire.
C’est ainsi que ces deux dernières années ont été organisées des angos au temple de La Gendronnière, sous l’égide de la Sôtôshu. Ango est la période de formation traditionnelle de trois mois des moines zen de l’école Sôtô. Cela a permis d’approfondir les relations avec les autres sanghas européennes et américaines, tant au niveau des kyoshis (enseignants) que de leurs disciples.

b. Relations avec l’Europe

cérémonieL’AZI est également très active dans la vie du zen en Europe. Elle développe ses relations avec d’autres sanghas bouddhiques zen sôtô en Europe, notamment en Allemagne et en Italie, dont les dirigeants sont par ailleurs également reconnus comme enseignants par la Sôtôshu Shumucho. Cette ouverture à l’Europe s’est concrétisé par l’organisation en 2007 de la commémoration, au temple de La Gendronnière, du 40ème anniversaire de l’implantation du zen sôtô en Europe.

c. Relations avec les autres écoles bouddhiques

40 ans de zen en EuropeEn France, l’AZI est très impliquée dans l’Union Bouddhiste de France (UBF), interlocuteur reconnu par le gouvernement français pour le bouddhisme. L’UBF a vocation à regrouper en son sein toutes les sensibilités bouddhiques présentes sur le territoire français. Elle produit l’émission hebdomadaire « Sagesses bouddhistes » le dimanche matin sur France 2. Des enseignants membres de l’AZI interviennent régulièrement dans cette émission télévisée.
Olivier Reigen Wang-Genh en a été le Président de 2007 à 2012 et est actuellement son vice-président.

d. Le réseau AZI dans le monde

Sont ainsi fédérés au sein de l’AZI 250 lieux de pratique dont : 8 Temples, 9 Centres Zen, 58 Dojos et 170 Groupes de zazen, plus des correspondants, dont plus de la moitié sont situés en France.
Dans tous ces lieux, est organisée la pratique bouddhiste dans la forme du zen Sôtô : séances de zazen, journées de pratique, sesshins, samou ( travail pour la communauté), couture du kesa, les cérémonies, des journées portes ouvertes, des conférences, des manifestations culturelles, des rencontres interreligieuses, etc.
L’A.Z.I. regroupe des aspects variés de la pratique, selon les circonstances et les aspirations de chacun, allant de la pratique monastique traditionnelle à la pratique intégrée dans la vie sociale.
Elle compte plus de deux mille membres officiels, et environ dix mille personnes fréquentent tous ces lieux de pratiques.
Elle  est présente en Allemagne, en Belgique, au Canada, en Espagne, en Italie, au Royaume-Uni, en Suède, en Suisse, en France,…
Elle est devenue l’expression de l’énergie de tous ses membres au bénéfice de toute la société.